Le gouvernement français veut maintenant remplacer le système actuel par un système à points; qu’est que cela signifie ?

Sur la question des retraites, et après
de nombreuses attaques, le gouvernement veut maintenant remplacer le système actuel par un système à points qui entraînera la baisse des pensions avec la perspective de l’allongement de la durée de cotisations et des retraites complémentaires, au profit des assurances privées.
Notre système des retraites par répartition repose sur la solidarité entre actifs et inactifs. Depuis plus de 70 ans, il a été créé par le CNR en 1945 quand la France était en ruine et dix fois moins riche.

Selon les libéraux, il n’y a pas assez
d’actifs par rapport au nombre de retraité.es. Pourtant c’est le volume de cotisations sociales réelles des actifs par rapport au nombre de retraité.es qui compte.
Pour garantir la retraite à 60 ans à taux plein, il faudrait donc augmenter le volume des ressources pour les retraites en égalisant le salaire des femmes et
des hommes (18% de différence en moyenne), une mesure d’égalité et une augmentation de fait du volume des cotisations, en augmentant les salaires sachant que 1% d’augmentation de salaires c’est 2,5 milliards de cotisations en plus. Et ainsi de suite…Sans compter la création d’emploi. 100 000 emplois nouveaux c’est 1,3 milliard de cotisations en plus.

Voir le PDF

 

52 % des Américains ne peuvent plus se soigner sans s’endetter.

Des millions d’Américains ne peuvent plus se soigner sans s’endetter. Sur internet, les cagnottes se multiplient pour tenter de trouver des fonds privés.

Aux États-Unis, les hôpitaux privés pratiquent les prix qu’ils veulent et les factures peuvent varier du simple au double. Dans le pays, les frais de santé sont responsables de 52% des faillites personnelles, malgré la souscription d’assurances privées.