Deux astéroïdes de taille moyenne vont survoler la Terre ce 14 septembre.

Deux astéroïdes de taille moyenne vont survoler la Terre « en toute sécurité » ce samedi à dimanche.

1041112260

Un astéroïde est une planète mineure composé de roches, de métaux et de glaces, et dont les dimensions varient de l’ordre du mètre (limite actuelle de détection) à plusieurs centaines de kilomètres. Aucun de ces objets n’est entré en collision avec notre planète. La plupart d’entre eux passent à une distance estimée à plusieurs millions de kilomètres de la Terre, ce qui nuance grandement le risque d’un possible impact. D’autres spécimens s’approchent davantage et la question de les repérer suffisamment tôt peut se poser. Certains  astéroïdes géocroiseurs (c’est-à-dire croisant l’orbite de la Terre) sont considérés comme potentiellement dangereux à cause du risque de collision avec la Terre. Ils sont surveillés par des systèmes automatisés et des études sont menées sur les possibilités de les détourner en cas de menace affirmée.

L’astéroïde 2010 C01 doit passer près de la Terre le 14 septembre aux alentours de 5h42. Il fait entre 120 et 260 mètres. L’astéroïde 2000 QW7 s’approchera de la Terre le même jour, vers 13h54. Il mesure entre 290 et 650 mètres.

L’Agence spatiale américaine NASA assure que les deux objets ne posent aucun risque de collision avec notre planète.

Voir le PDF

Un astéroïde en 2027; une menace qui pourrait avoir des conséquences mondiales est prise très au sérieux.

1050061.jpg_2102661718Un astéroïde mesurant entre 100 et 300 mètres de diamètre a été détecté à 50 millions de kilomètres le 29 mars 2019. Problème, il se dirige droit sur nous à la vitesse vertigineuse de 50.000 km/h. Sa trajectoire laisse craindre une possible collision en 2027. Le risque d’impact est encore faible, environ 1%, mais le danger, lui, est immense: la collision pourrait générer une énergie colossale d’un milliard de tonnes équivalent TNT, soit près de 70.000 fois la puissance de la bombe de Hiroshima. C’est deux fois plus que l’intégralité des essais nucléaires réalisés dans le monde à ce jour. Les conséquences d’un tel événement seraient évidemment mondiales.