Le président du Parlement Européen, David Sassoli prévient le président Biélorusse Loukachenko, quant à des actions ciblées en matière de droit international suite à la manifestation suivant les élections.

Screenshot_20200814-071816~2Screenshot_20200814-073933~2Le président du Parlement Européen, David Sassoli, préoccupé par la violence utilisée par les autorités biélorusses contre les manifestants pacifiques. « Les Bélarussiens ont le droit de protester et d’exprimer leur colère contre les résultats contestés des élections et du processus électoral non transparent, qui n’était pas conforme aux normes internationales minimales. » dit il dans un communiqué. »

Le Parlement Européen a suivi de près les élections présidentielles au Bélarus. « Je suis profondément préoccupé par la violence utilisée par les autorités de l’État contre des personnes manifestant pacifiquement leur désir de changement. Les Bélarussiens ont le droit de protester et d’exprimer leur colère contre les résultats contestés. des élections et du processus électoral non transparent, qui n’était pas conforme aux normes internationales minimales. »

Il en appelle donc le président Loukachenko à mettre fin à la répression et à s’abstenir de nouvelles violences. L’usage de la force brutale par les services de détection et de répression contre la population, entraînant la mort et des blessures, devrait avoir des conséquences selon le Parlement Européen, au droit international, y compris des sanctions ciblées. Il en appelle M. Loukachenko à libérer immédiatement ceux qui ont été détenus et à mettre fin à la violence dans le pays.

Screenshot_20200814-073942~2

 

Chômage partiel dans de nombreuses entreprises en France, suite aux manifestations « blocages » de ces derniers jours.

En raison des blocages de manifestants de ces derniers jours en France , certains sont obligés de mettre une partie de leurs salariés au chômage partiel. Pour 4 des 18 entreprises du Gard par exemple, qui sont concernées, ça représente 100% des salariés. C’est le cas notamment pour certains super ou hypermarchés qui ne sont plus livrés en raison du blocage des centres de logistique de leur enseigne. Au total, 900 salariés en chômage partiel. 60 000 heures de travail perdues.85% du tissu économique est composé de TPE et de PME. Les blocages touchent aussi les grosses entreprises comme Perrier ou Royal Canin qui ont elles aussi été obligées de mettre une partie de leurs salariés en chômage partiel.

Résultat de recherche d'images pour "chomage partiel france"