Février au potager.

Février au potager

Février au potager.

Anticipez

  • Faites l’inventaire des graines que vous avez déjà, dans le but de réaliser vos commandes. Triez les sachets,vérifiez les dates de péremption et l’état sanitaire des graines et jetez les sachets humides contenant des graines agglutinées ou couvertes de moisissures.
  • Commencez à organiser votre potager pour les mois à venir et faites un plan des futures parcelles en tenant compte de la rotation des cultures et des amitiés entre plantes.

Entretenez

  • Maintenez toutes les protections sur les légumes, le froid n’a malheureusement pas fini de sévir !
  • Incorporez du fumier et du compost sur les planches inoccupées.
  • Ouvrez vos portes de garage dans la journée pour faire entrer de la lumière si vous y avez entreposé des plantes pour l’hiver.
  • Ouvrez les châssis et les tunnels, soulevez les cloches par temps sec et chaud.
  • Vérifier le buttage de vos artichauts selon le temps.
  • Commencez à nettoyer les caissettes à semis, elle vont bientôt reprendre du service.

Plantez

  • Continuez les plantations d’ail, d’oignons jaunes et d’échalotes lorsque le temps le permet et si la terre n’est pas gorgée d’eau.
  • Préparez vos plants à germer de pommes de terre en les installant dans un endroit frais, ventilé et lumineux.
  • Plantez les aromatiques et les plantes destinées aux tisanes bien à l’abri dans une terre drainée avec du sable de rivière et amendée avec du compost : romarin, persil, le thym, sauge, camomille et ciboulette y trouveront leur place.
  • Dans le Sud, plantez les griffes d’asperges et les oeilletons d’artichauts.
  • Divisez l’estragon.

Protégez

  • Vérifiez les protections hivernales qui devront être laissées en place tant que le temps ne se réchauffe pas.

Récoltez

  • Récoltez vos choux et vos poireaux.
  • Continuez la récolte des topinambours.
  • Récoltez la mâche et les épinards.
  • Récolter l’oseille.
  • Récoltez les endives.
  • Récoltez les derniers choux de Bruxelles.

Semez

  • Continuez à semer sur couche chaude ou sous châssis, des carottes , des navets, des cardons, des choux-fleurs hâtifs, des radis et de la laitue
  • Semez vos tomates, vos aubergines et vos piments en serre ou en véranda, si vous n’avez pas la chance d’en posséder une, semez en mini serre chauffée à la maison.
  • Semez en pleine terre les fèves, les petits pois, le cerfeuil, les chicorées, le cressons alénois, la mâche et le persil au Sud de la Loire.
  • Semez des poires-melons sous cloche et découvrez une nouvelle saveur et une plante très facile de culture qui peut même devenir envahissante si les conditions lui conviennent.

Janvier au potager.

Janvier au potager

Janvier au potager.

Entretenez

  • Installez des planchettes en bois ou des pavés autobloquants pour créer des allées dans le potager afin d’éviter le tassement du sol qui serait néfaste en période de gel.
  • Protégez les choux en rabattant les feuilles extérieures sur le cœur.
  • Poursuivez les labours en incorporant du fumier et du compost pour nourrir le sol de façon optimale.
  • Vérifiez vos protections, surtout en cas de grand froids, sur vos poireaux et artichauts.
  • Nettoyez les vitres des châssis pour permettre le passage d’un maximum de lumière.
  • Aérez les châssis et les tunnels par beau temps.

Plantez

  • Continuez les plantations d’ail, d’oignons jaunes et d’échalotes lorsque le temps le permet et si la terre n’est pas gorgée d’eau.
  • Dans le Sud, plantez un carré de plantes aromatiques dans une zones surélevée, bien protégée et très ensoleillée du jardin. Veillez à bien drainer la terre avec du sable si le sol est lourd ou argileux. Installez-y le romarin, le thym, la marjolaine, la sauge, mais aussi la menthe ou le fenouil.
  • Toujours dans le Sud, plantez les griffes d’asperges et les oeilletons d’artichauts.

Protégez

  • Vérifiez les protections hivernales sur les légumes d’hiver fragiles, les intempéries aidant, elles ont pu être arrachées ou déplacées.
  • Complétez le paillage des légumes fragiles.

Récoltez

  • Récoltez les topinambours au fur et à mesure des besoins et brûlez les tiges et les feuilles souvent sujettes à l’oïdium.
  • Récoltez la mâche, l’oseille et les salsifis.
  • Récoltez les choux de Bruxelles.

Semez

  • Continuez à semer sur votre couche chaude préparée le mois précèdent les poireaux d’été, les carottes hâtives, les petits pois et les laitues de printemps. Couvrez le tout avec un voile d’hivernage que vous retirerez durant les heures les plus chaudes lors des journées ensoleillées.
  • Réalisez vos commandes de graines pour être prêts le printemps venu. Pensez à diversifier votre production en commandant des graines originales, des variétés différentes de tomates, de concombres et de courgettes et des légumes anciens trop souvent oubliés.
  • Faites vos premiers semis d’aubergines et de piments à la maison au chaud dans une mini-serre que vous pourrez acheter en jardinerie ou sur les sites Internet spécialisés. Il est possible de la réaliser vous-même en vous inspirant de notre fiche traitant du sujet.